R e v i e w s

Rewies CD Santa Editta

Classic Voice (Italia) September 2016
Santa Editta disco del mese!
<< "Il premio felice/ che in cielo si serba" : così, perduta la Sinfonia iniziale, esordisce in medias res la brava Claudia Di Carlo nei panni di Humiltà.>> 
Classique News (France) May 2016
<< ... la soprano fait une allégorie caractérisée invectivant, et prenant à témoin l’auditeur par la seule intensité de sa déclamation : voix longue et incisive qui impose un éclat en ouverture.>>

<< ... l’imprécation finale par Humilità (d’un sentiment de culpabilité excessive : – “qui sème la douleur, récolte le bonheur”) permet à la jeune soprano Claudia Di Carlo, de refermer le livre qu’elle avait ouvert, un Sybille embrasée, vive, nerveuse.>> 

Le Babillard (France) May 2016

<< ... les deux sopranos de la jeune génération italienne Claudia Di Carlo et Francesca Aspromonte se distinguent dans les rôles allégoriques, respectivement, de l’Humilité et de la Noblesse, ainsi que dans les ensembles. Toutes deux sont dotées d’un timbre assez clair, brillant, mais sans agressivité ni raideur, et figurent bien les allégories, avec quelque chose de plus immatériel que l’Editta, ainsi qu’il convient.>> 

S. Editta di Alessandro Stradella

 

Concerto di apertura del III Festival Internazionale Alessandro Stradella a Nepi (VT) del 30 agosto 2015:

 

La reine vierge et religieuse d’Alessandro Stradella renaît à Nepi

Le Babillard, par Loïc Chahine · publié lundi 7 septembre 2015

 

<< ... les deux autres sopranos, plus légers, de Claudia Di Carlo et de Francesca Aspromonte ne peuvent que trancher et incarner quelque chose de plus immatériel, de plus brillant aussi, pour ne pas dire scintillant.>>

 

La Doriclea di Alessandro Stradella

 

Concerto presso il Teatro Pavarotti di Modena del 28 ottobre 2015

 

Wiederentdeckte Pastorale

Carlo Vitali / Opernwelt / Seite 42 / Dezember 2015

<< Mit körperreichen Stimmen und Stilsicherheit beeindruckten die Sopranistin Claudia Di Carlo, […] >>

 

Stradella La Doriclea

Carlo Vitali / Classic Voice / N. 199 / Dicembre 2015

<< Fra i solisti, note di merito tecnico e stilistico al soprano Claudia Di Carlo (Lucinda), […] >>

Concerto presso il Teatro di Villa Torlonia (Roma) del 31 ottobre 2015

 

Un opéra inédit de Stradella renaît à Rome

par Jean-François Lattarico · publié lundi 2 novembre 2015

<<A Lucinda, dame de compagnie de Doriclea, échoient les plus beaux lamenti (« Adorato Lindoro », sommet de la partition à son exact mitan) chantés avec grâce et panache par Claudia Di Carlo, qu'on avait déjà entendue dans La Forza delle stelle.>>

 

Rewies CD La forza delle stelle

L'Audience du temps - 15 Décembre 2014

<< ... on distingue clairement son timbre de celui de Claudia Di Carlo, plus brillant sans être acéré, et d’une agréable rondeur ; cette dernière livre une performance impeccable.>>

Classic Voice (Italy) October 2014